Nouvelles sans frontières

Nouvelles sans frontières

140 pages – 14,00 € – N° ISBN : 978-2-232-92837-5

 avis_JD_2016

+ d’infos

 extrait illustré

Plutôt qu’un résumé, découvrez la préface de Christian Laîné :

« J’ai fait la connaissance de Martine au printemps 2013. C’était dans le salon bleu de l’hôtel de ville de notre capitale régionale, lorsque la région Limousin existait encore. Alain Rodet, le maire de l’époque, recevait les auteurs invités par Lire à Limoges. Nous étions nombreux. Lorsque j’ai croisé le regard de Martine, j’y ai lu quelque chose d’aussi attirant qu’indéfinissable. De la malice, de la fantaisie, m’a t-il semblé, mais aussi quelque chose d’autre. Quelque chose de rare, de puissant. Nous nous sommes revus sur des salons du livre. A celui du Vigen, son « Inconnue de Beychevelle » a remporté le prix du polar. Il m’a fallu la rencontrer à nouveau, et surtout la lire, pour comprendre ce qui la distingue des autres auteurs. Son immense imagination servie par une volonté de fer.

Et sa capacité de persuasion. Je ne pense pas qu’il existe sur terre, quelqu’un ou quelque chose capable de résister à sa volonté, quelqu’un capable de résister à sa puissance d’écriture, véritable lame de fond qui nous emporte à l’endroit et à l’époque qu’elle a choisis. Ce recueil de nouvelles, qu’elle m’a offert de préfacer, pour mon plus grand plaisir, est un modèle du genre. En peu de mots, Martine parviendra à vous installer dans ses univers, dans différents endroits du monde, à différentes époques. Et vous ne serez pas étonné(e) de vous retrouver tour à tour tigresse, vieille femme, rescapée de l’attaque nucléaire d’ Hiroshima, ou petit garçon lapon. Vous sentirez le vent, qu’il soit du large ou du désert, vous fouetter le visage, des parfums délicats viendront vous caresser les narines, vous ne maîtriserez plus rien, les frontières entre le réel et l’imaginaire disparaîtront et vous en redemanderez. »

Lorsque vous reposerez ce livre, vous ne saurez plus si vous êtes homme ou femme, vieillard ou enfant. Vous ne saurez peut-être pas non plus si vous vivez, allez vivre ou avez vécu. Mais peu vous importera. Car vous serez riches. Riches des nouvelles lumineuses de Martine, qui impose, par son style pur, élégant et sobre, son univers de rêve et de poésie. Vous aurez fait le plein d’émotions, et les limites de votre propre imaginaire auront reculé. Martine aura certainement changé quelque chose en vous. Ses personnages deviendront les vôtres. Et peut-être même deviendront-ils vous. A moins que ce soit vous qui deveniez eux. Un conseil : ne résistez pas ! Cela ne servirait à rien. »

Extrait « Bon anniversaire, Ariake » (Japon) pages 85-86 :

Ce soir, j’ai terminé le livre. Épuisée ! Le témoignage poignant de la petite Ariake a bouleversé mon séjour à Tokyo. Je venais y faire la promotion de mon septième roman. J’en repartirai, certes avec la promesse d’un futur ouvrage, mais profondément meurtrie. Je reviendrai au jardin impérial demain. Je n’ai pas terminé ma mission. J’espère y retrouver la rescapée. Je lirai dans son regard innocent la fin des siens que je n’ai pas eu le courage de tuer une seconde fois. Je prendrai ses mains dans les miennes. Pour y puiser la force qu’elle a eu dans les jours qui suivirent le bombardement. Adolescente, dont le dernier anniversaire a été celui de ses quatorze ans. Ariake, malgré son âge avancé, restera toujours jeune. Par pudeur, j’éviterai de lui demander ce qu’a été le reste de sa vie. Comment elle a puisé l’énergie pour traverser l’épouvante et venir témoigner des horreurs de la guerre.

Oui, elle a raison. Ariake, celle qui possède la lumière. Elle a éclairé ma vision du monde. Demain, au détour d’une allée, j’irai vers elle. Elle m’attend, n’est-ce pas ? Et quand je l’embrasserai, comme la petite-fille qu’elle n’a jamais eue, je n’aurai plus peur. Peur des stigmates encore vifs sur sa peau. Ce baiser sera un baume de paix. J’ai changé le titre du livre. « L’inconnue de Shinjuku » est devenu tout simplement « Bon anniversaire, Ariake ! »

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus