Trang, fille de lumière de lune

15 oct

 

Bonjour,

Dans 1 mois environ, publication de ce témoignage par les Ardents Editeurs (Limoges).

Difficile de patienter d’ici-là ? Je le sais. Aussi, je vous gratifie d’un court extrait… vous m’en direz des nouvelles. A bientôt.

« À travers le feuillage, le croissant de lune glisse en catimini. De nombreux insectes volent autour de nous, colonisent mon bol vide. J’ai horreur de ces bestioles ! Les premières étoiles tombent sur nos visages émerveillés, ou plutôt leur reflet. Je raconte à ma sœur que ce sont les diadèmes de quelque reine égarée, la femme du dragon. Elle se moque de mon innocence. Ce soir, les petits de nos voisins ne sont pas au rendez-vous. Les bruissements de la ville s’atténuent. Il est temps de rentrer. Nous abandonnons nos tongs contre le mur encore tiède de la maison. Au milieu de l’unique pièce, la grande moustiquaire est tendue. La brise joue avec sa transparence. La petite famille semble bien à l’abri sous ce cocon d’un autre âge. »

3 Réponses à “Trang, fille de lumière de lune”

  1. Chantal 16/01/2019 à 11:44 #

    Les jours se suivent et ne se ressemblent pas malgré l’apparence; le jour où je tiendrai ce livre entre mes mains et où je lirai la première page, je sais que je ne le lâcherai qu au mot FIN, avec un voyage en fauteuil haletant et malgré tout merveilleux par sa puissance dévocation de cette histoire de courage et de abnégation que suggère le titre et les premières indications que j en ai lues.
    Merci Martine de nous amener à réfléchir tout en nous distrayant, gros bisous

  2. Tran 23/07/2018 à 20:26 #

    Hâte de lire le livre ☺ bravo pour votre travail. Alice

    • leslivresdejandem 24/07/2018 à 10:37 #

      Merci Alice, l’année 2019 s’annonce chargée en émotions…

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus